arrangement


arrangement

arrangement [ arɑ̃ʒmɑ̃ ] n. m.
XIIIe; de arranger
Action d'arranger; son résultat.
1Action de disposer dans un certain ordre; la disposition qui en résulte. disposition; assemblage, constitution, organisation. Arrangement d'une maison, d'un mobilier. agencement, aménagement, installation. L'arrangement de fiches dans un classeur. classement; rangement. Chercher « un arrangement meilleur pour les pensées, pour les phrases, pour les mots » (Duhamel). L'arrangement d'une coiffure, d'une toilette.
Mus. Adaptation d'une composition à d'autres instruments; la composition ainsi adaptée. transcription. Arrangement pour piano.
Math. Arrangement de m objets p à p :les groupes que l'on peut former en prenant p éléments parmi les m, chaque groupe différant des autres (par la nature ou l'ordre des éléments). ⇒ combinatoire. Arrangement et combinaison.
Biol. Disposition des taxons dans la classification. coordination, subordination.
2Mesure qu'on prend pour arranger, préparer qqch. disposition; apprêt, préparatif. « Je le ramenai aux apprêts et aux arrangements du départ » (Sainte-Beuve).
Dr. Mesure prise pour arranger ses affaires. Prendre des arrangements avec ses créanciers. Arrangement de famille : convention en vue de régler des intérêts pécuniaires entre parents.
Convention entre particuliers ou collectivités tendant à régler une situation juridique. accord, règlement. Un arrangement a mis fin à leur différend. accommodement, compromis, conciliation. « Un mauvais arrangement vaut mieux qu'un bon procès » (Balzac).
⊗ CONTR. Dérangement, désordre. Brouille, dispute.

arrangement nom masculin Action de disposer les choses d'une certaine manière, en particulier dans un lieu ; manière dont les choses sont arrangées : Modifier l'arrangement de sa coiffure. Mesure prise pour organiser quelque chose : L'arrangement de cette entrevue n'a pas été facile. Accord amiable, transaction entre deux personnes ou deux groupes : Trouver un arrangement. Transformation d'une œuvre, en vue de son exécution par des voix ou des instruments différents. En jazz et variétés, organisation des différentes parties instrumentales, groupées en sections, qui habillent un thème. ● arrangement (expressions) nom masculin Arrangement de famille, pacte conclu entre membres d'une même famille, en vue du règlement d'intérêts communs en matière matrimoniale ou successorale. Arrangement sans répétition de n éléments m à m (m≤n), suite de m éléments distincts deux à deux, pris parmi les n. [Le nombre de ces arrangements, noté est égal à .] ● arrangement (synonymes) nom masculin Action de disposer les choses d'une certaine manière, en particulier...
Synonymes :
- aménagement
Contraires :
- dérangement
- désordre
Accord amiable, transaction entre deux personnes ou deux groupes
Synonymes :
Contraires :
- désaccord
- procès
Transformation d'une œuvre, en vue de son exécution par des...
Synonymes :
En jazz et variétés, organisation des différentes parties instrumentales, groupées...
Synonymes :

arrangement
n. m.
d1./d Action d'arranger; état de ce qui est arrangé. L'arrangement d'une salle, d'une coiffure.
d2./d MUS Adaptation d'une oeuvre à d'autres instruments que ceux pour lesquels elle a été écrite.
d3./d Conciliation, convention amiable. Affaire terminée par un arrangement.
|| ECON Arrangement monétaire, commercial, douanier: accord sur des mesures mutuellement avantageuses pour les parties contractantes et visant à instaurer un ordre économique international.
d4./d PHYS Disposition des atomes dans un réseau cristallin.
d5./d MATH Arrangement de n éléments pris p à p: toute suite de p de ces éléments.

⇒ARRANGEMENT, subst. masc.
I.— Action d'arranger selon un ordre choisi à l'avance; résultat de cette action.
A.— [Souvent avec compl. déterminatif prép. de ou un adj. postposé, indiquant ce qui est arrangé, ou ce en vue de quoi une chose est arrangée]
1. [En parlant d'objets] Disposition harmonieuse :
1. Si ses beaux cheveux blonds viennent à tomber, ou qu'il ait fallu les lui couper à la suite d'une maladie, elle [la femme] en portera de faux, au besoin faits de soie, qu'elle arrangera en bourrelets autour de sa tête. Elle disposera aussi, de chaque côté de son front, de ces cornes à la mode, formées par un savant arrangement de sa chevelure.
FARAL, La Vie quotidienne au temps de saint Louis, 1942, p. 185.
Spéc. [En parlant de locaux] Aménagement :
2. ... au moment où il ne manquait presque plus rien au futur ménage, pendant un voyage que David fit à Marsac pour obtenir de son père qu'il vînt assister à son mariage, en espérant que le bonhomme, séduit par sa belle-fille, contribuerait aux énormes dépenses nécessitées par l'arrangement de la maison, il arriva l'un de ces événements qui, dans une petite ville, changent entièrement la face des choses.
BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 135.
3. L'humble arrangement domestique d'objets si nécessairement confondus avec les gestes de la vie le gênait.
G. ROY, Bonheur d'occasion, 1945, p. 251.
2. [En parlant d'organismes vivants] Structure, organisation interne. Arrangement cellulaire, moléculaire :
4. Dans les ruminans, dont l'arrangement des intestins est tout particulier, la distribution de la mésentérique antérieure l'est aussi...
CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 4, 1805, p. 255.
5. Tout fait présumer au contraire que, à partir d'un certain moment, la disproportion devient toujours plus grande entre la simplicité des arrangements moléculaires et la complexité des arrangements fonctionnels.
DURKHEIM, De la Division du travail social, 1893, p. 326.
6. Ne pourra-t-on pas dire qu'une certaine attitude du corps est nécessaire pour que tel souvenir puisse être évoqué, sans qu'on prétende par là le moins du monde que le souvenir n'est qu'une traduction d'un arrangement cellulaire momentané?
MARCEL, Journal métaphysique, 1921, p. 271.
7. D'une façon générale, tout « monde », implique plus ou moins l'idée d'une organisation interne, d'une adaptation relative entre les différents mécanismes qui le composent. C'est ce qu'ont admis les vieux philosophes finalistes, quand ils ont vu un arrangement, une organisation, aussi bien dans le système solaire que dans la structure d'une plante ou d'un animal.
RUYER, Esquisse d'une philos. de la struct., 1930, p. 90.
8. ... Claude Bernard ne conclut nullement qu'ils [les phénomènes de la vie] soient réductibles à la physico-chimie. Il admet l'existence, dans les corps organisés, de forces particulières et législatrices, qui commandent aux forces matérielles et exécutrices. C'est à ces forces qu'il attribue l'arrangement et l'harmonie des phénomènes vitaux.
J. ROSTAND, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 144.
9. Comment le simple hasard d'un arrangement de molécules eût-il donné lieu à des productions si constantes et spécifiques?
J. ROSTAND, La Genèse de la vie, 1943, p. 105.
10. Sont-ils [les virus] vivants, ou non vivants? Sans doute, à prendre séparément chacun des caractères qui les différencient des microorganismes connus (exiguïté de la taille, simplicité chimique, arrangement plus ou moins régulier des éléments constitutifs, manque de parois cellulaires, etc.), on n'est pas absolument autorisé à les exclure du monde organisé, et certains auteurs, en effet, les considèrent comme des bactéries ayant subi une extrême régression.
J. ROSTAND, La Genèse de la vie, 1943 p. 191.
P. anal. :
11. Je suis en face de la Chambre. Je la regarde, je la ressens et je ressens ses détails, ses partis; je les classe selon leur ressemblance, sous quelques caractères dominateurs. Je vois qu'elle est composée de groupes politiques, de groupes de tempéraments. « Mais cette hiérarchie n'est point un arrangement artificiel et extérieur; elle est une nécessité naturelle et intérieure. Les choses ne sont pas mortes, mais vivantes. »
BARRÈS, Mes cahiers, t. 5, 1906-07, p. 169.
3. [En parlant de l'organisation de l'esprit, des sentiments] :
12. Peut-être (et ceci ne m'apparaît que depuis un mois) le point de vulnérabilité de Joubert serait-il que, spirituel s'il en fût, il n'est pas exempt d'une forme dernière de confort spirituel — la plus sublimée qui soit — et toute la question (sur laquelle je suis au bord d'être tout à fait au clair) de sa vie sentimentale en relève — et qui consiste dans un harmonieux arrangement de ses sentiments eux-mêmes.
DU BOS, Journal, 1924, p. 156.
P. ext.
a) Ordre, méthode apportés pour disposer d'une manière convenable.
♦ [En parlant des mots, phrases ou discours] L'arrangement des idées, des matières (Ac. 1835) :
13. Ce que Nore lui disait l'intéressait toujours infiniment moins que ce qu'elle croyait découvrir par l'emploi de certaines expressions, par l'arrangement de certaines phrases, par la marche plus ou moins pressée, plus ou moins lente de l'écriture.
GOBINEAU, Les Pléiades, 1874, p. 135.
14. Le journal le plus secret est une composition littéraire, un arrangement, un mensonge. Nous tirons de notre chaos une créature harmonieuse et nous y complaisons.
MAURIAC, La Vie de Jean Racine, 1928, p. 4.
♦ [En parlant d'une composition picturale] :
15. Cette conception de l'arrangement des détails d'un tableau, considéré comme un décalque à peine déformé (il ne s'agit certes pas ici de styliser à la façon byzantine ou gothique) est, sans conteste, la seule en honneur, non seulement dans le public, mais dans les ateliers que n'a pas visités le démon du cubisme ou du surréalisme.
LHOTE, Peinture d'abord, 1942, p. 102.
b) Mesures prises pour parvenir à un but, mettre de l'ordre dans ses affaires. Arrangements pécuniaires, d'affaires; prendre des arrangements :
16. Impossible d'être au travail avant 9 heures, et si j'étais indisposé tout ce système lui-même se détraquerait. Cette double considération me fait désirer un arrangement plus rationnel, plus rassurant et plus stable.
AMIEL, Journal intime, 1866, p. 522.
Arrangement de mariage :
17. ... surtout je me suis arrêtée, je ne sais pourquoi, à le voir chez l'abbé Legrand, vicaire de la paroisse, quand nous allâmes lui parler pour les arrangements du mariage.
E. DE GUÉRIN, Journal, 1840, p. 332.
Spéc., emploi abs., vx. Économie, esprit d'ordre dans la dépense :
18. Cet homme manque d'arrangement. Il faut mettre de l'arrangement dans ses affaires.
Ac. 1835.
Rem. Accept. supprimée ds Ac. 1878 et 1932, mais citée par Lar. 19e et LITTRÉ.
c) Accommodement, transaction, action de personnes arrangeantes. Un mauvais arrangement vaut mieux qu'un bon procès (proverbe) :
19. ... sur ces bases, sauf quelques modifications légères, nous pouvons arriver à un accord, qui sera cent fois meilleur qu'une lutte judiciaire, et mercredi ou jeudi prochain, il se présentera une personne chargée d'atermoyer toutes ces difficultés, et d'établir un arrangement.
BALZAC, Correspondance, 1834, p. 512.
B.— [Avec un compl. déterminatif prép. de ou un adj. postposé, indiquant l'auteur de l'arrangement] Arrangement(s) de la Providence, arrangement providentiel :
20. On peut, non sans choquer le bon sens, mais sans violer aucune règle de la logique, attribuer à un arrangement providentiel le rapprochement le plus insignifiant et le plus aisé à concevoir comme résultant de combinaisons fortuites, ou bien inversement se donner carrière pour tirer du jeu des combinaisons fortuites le résultat le plus merveilleux par un concours harmonique de circonstances innombrables...
COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 99.
II.— Emplois techn.
A.— DR. ,,Convention entre particuliers, collectivités ou États, destinée à régler une situation juridique difficile ou à fixer les mesures d'application d'une convention ou d'un traité.`` (CAP. 1936). Arrangement diplomatique, politique :
21. — « Je crois aussi que, sur ce plan-là, pour peu qu'on s'y tienne obstinément, il n'y a pas d'antagonismes qui ne puissent être résolus par des arrangements diplomatiques, par de réciproques concessions. »
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 486.
22. Par la présente lettre je vous donne, au nom du Gouvernement de la République, pleins pouvoirs, en tant que de besoin, pour signer avec le général Eisenhower les dits accords ainsi que tous les arrangements spéciaux d'application qui ont été négociés et paraphés, soit à Londres, soit à Washington.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 662.
Arrangement de famille. ,,Nom usuel donné aux conventions intervenant entre parents pour règlement d'intérêts pécuniaires, notamment en matière matrimoniale ou de succession`` (CAP. 1936).
Région. (Canada)
Venir en arrangement. ,,Terminer à l'amiable un procès, un différend; prendre des arrangements pour payer ses créanciers.`` (Canada 1930).
Mourir sans avoir fait ses arrangements. ,,Mourir sans testament`` (Canada 1930).
B.— MATHÉMATIQUES
1. ,,Prélèvement en nombre donné d'objets dans une collection, compte tenu de leur ordre : par exemple si l'on a trois objets a, b, c, pris deux par deux : ab et ba, ac et ca, bc et cb.`` (Sc. 1962).
2. ,,Nombre de groupes que l'on peut former avec m objets en prenant n de ces objets de toutes les façons possibles, deux groupes différant entre eux soit par la nature, soit par l'ordre des objets.`` (Sc. 1962).
C.— MUSIQUE
1. ,,Transformation d'une œuvre écrite pour certaines voix, certains instruments ou ensembles, en vue de son exécution par des voix, des instruments ou des ensembles différents.`` (Lar. encyclop.).
2. En mus. de jazz. ,,Organisation préalable du matériel sonore par conventions orales entre les exécutants ou par écriture des parties instrumentales.`` (TÉNOT 1967) :
23. Lorsque l'arrangement est oral (...), les participants fixent d'un commun accord les mouvements d'ensemble (...) destinés à encadrer et à accompagner les solos, mouvements qui sont retenus de mémoire.
TÉNOT 1967.
D.— TECHNOL. [Dans le lang. des fumistes] ,,Opération qui consiste à rétrécir un foyer de cheminée. On se sert, pour cet objet, de plaques en fonte et de briques apparentes ou de plaques en fonte seulement.`` (CHABAT 1881).
PRONONC. ET ORTH. :[]. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose d'écrire : arrangement ou arangement mais précise qu'il faut prononcer r ,,forte`` (cf. aussi BESCH. 1845).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. XIIIe s. « mise en ordre, disposition » (Doon de Mayence, 9968 ds GDF. Compl. : Les Danois voit dehors et lor arengement Qu'il font pour la cuignie a leur efforchement); 2. 1677, 4 oct. « disposition, mesure prise pour préparer qqc. » (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres ds Dict. hist. Ac. fr. : Ce me seroit une grande joie que de vous avoir tous deux... L'offre et la proposition me donnent une véritable reconnoissance de l'arrangement que vous aviez fait); 1704 « id. » (VAUBAN, Projet d'une dixme royale, c. 3, ibid. : Apres l'arrangement de cette dixme achevé, on s'appercevra bientôt du bon effet qu'elle produira).
Dér. de arranger; suff. -ment1.
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 207. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 202, b) 1 682; XXe s. : a) 1 286, b) 1 578.
BBG. — BARR. 1967. — BAULIG. 1956. — BÉL. 1957. — Canada 1930. — CAP. 1936. — CHABAT 1881. — CHAMB. 1970. — DEM. 1802. — DUL. 1968. — Éd. 1913. — Électron. 1963-64. — FROMH.-KING 1968. — GUIRAUD (P.). Mél. d'étymol. arg. Cah. lexicol. 1970, t. 16, n° 1, p. 64. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — RÉAU-ROND. 1951. — Sc. 1962. — TÉNOT 1967. — UV.-CHAPMAN 1956.

arrangement [aʀɑ̃ʒmɑ̃] n. m.
ÉTYM. XIIIe; de arranger.
Action d'arranger ou résultat de cette action.
1 Action de disposer (les choses) dans un certain ordre; cet ordre. Disposition, ordonnance, place (mise en), rangement. || L'arrangement d'une maison, d'un mobilier. Agencement, aménagement, emménagement, installation. || Arrangement d'une cargaison. Arrimage. || Arrangement de fiches dans un classeur. Classement. || Arrangement des mots dans une phrase, des éléments d'une composition. Agencement, construction. || Arrangement des parties, des éléments d'un tout. Assemblage, assortiment, combinaison, composition, constitution, contexture, coordination, disposition, distribution, division, groupement, montage, organisation, structure, texture. || L'arrangement d'une coiffure, d'une toilette. || Arrangement symétrique. Symétrie.Choses ordonnées selon, dans un certain arrangement.REM. Le mot, dans l'usage moderne, garde sa valeur de nom d'action et ne se dit guère que de l'ordre résultant d'une intervention humaine; les cit. 1, 3 où arrangement est synonyme de ordre, organisation, structure, sont archaïques.
1 Si elle (la matière) ne se découvre pas par elle-même, on la connaît du moins par le divers arrangement de ses parties.
La Bruyère, les Caractères, XVI, 36.
2 Qui croira que, les caractères de l'alphabet ayant été jetés en confusion, un coup du hasard ait rassemblé toutes les lettres dans l'arrangement nécessaire pour décrire de grands événements ?
Fénelon, Traité de l'existence de Dieu, 5.
3 Cet ordre si nécessaire (dans l'arrangement des végétaux) n'a point été établi par la nature, qui a préféré une confusion magnifique à la commodité des physiciens, et c'est à eux à mettre, presque malgré elle, de l'arrangement et un système dans les plantes.
Fontenelle, Tournefort.
4 L'ordre est à l'arrangement ce que l'âme est au corps, ce que l'esprit est à la matière. L'arrangement sans ordre est un corps sans âme.
Joseph Joubert, Pensées, X, III.
5 (…) le son consiste dans la qualité des mots; et le nombre dans leur arrangement.
d'Alembert, Mélanges littéraires, Œ., t. III, p. 262, in Pougens.
6 N'allez pas croire que « le nombre » intéresse uniquement la quantité, c'est-à-dire la longueur des membres de phrase et la place des césures. Non. Il s'agit bien, comme le dit d'Alembert, d'une harmonie, d'un arrangement des mots.
G. Duhamel, Discours aux nuages, I, p. 39.
7 (…) l'harmonie n'est que l'art suprême de l'arrangement des mots, le souci de cet arrangement en vue de la cadence et du son.
Antoine Albalat, l'Art d'écrire, 8e leçon.
8 Les ciseaux du bon artisan qui taille et déplace sans cesse, qui, sans cesse, cherche un arrangement meilleur pour les pensées, pour les phrases, pour les mots.
G. Duhamel, Discours aux nuages, I, p. 65.
9 (…) elle modifia l'arrangement de sa chambre, déplaça des meubles, mit de l'ordre dans l'armoire à linge du palier (…)
Martin du Gard, les Thibault, III, 8.
9.1 Sans compter qu'un certain sens artistique chez elle s'enchante de certaines nuances, de certains arrangements qui produisent aux yeux des spectateurs le plus désastreux effet et qui n'en sont pas moins renouvelés par l'égarée, menée par une sorte de fatalité intérieure.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 742.
Mus. (se dit surtout pour la musique de jazz, de rock, de variétés, etc.; pour la musique « classique », on parle plutôt de transposition ou d'orchestration). Adaptation d'une composition à d'autres instruments; la composition ainsi adaptée. || Arrangement pour piano, pour grand orchestre ( Orchestration).
Math. || Arrangement de m objets p à p : les groupes que l'on peut former en prenant p éléments parmi les m, chaque groupe différant des autres (par la nature ou l'ordre des éléments).
2 Mesures prises pour arranger, préparer qqch. Disposition; apprêt, préparatif.
10 Je le ramenai aux apprêts et aux arrangements du départ.
Sainte-Beuve, Volupté, XV.
Dr. Mesures prises pour arranger ses affaires. || Prendre des arrangements avec ses créanciers. || Arrangement de famille : convention en vue de régler des intérêts pécuniaires entre parents; spécialt, cession d'un immeuble par un père ou tout autre ascendant à un enfant ou descendant (Art. 1406 du Code civil).
11 C'est la grande soirée des arrangements de famille où les vieux Keremenen vont exécuter la promesse qu'ils ont faite à leurs enfants.
Loti, Mon frère Yves, LXX.
Convention entre particuliers ou collectivités tendant à régler une situation juridique. Accord, règlement. || Arrangement diplomatique. || Un arrangement a mis fin à leur différend. Accommodement, compromis, conciliation.
12 Bonaparte, désirant alors fonder sa puissance sur la première base de la société, venait de faire des arrangements avec la cour de Rome.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 202.
13 Un mauvais arrangement vaut mieux qu'un bon procès.
Balzac, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 1054.
14 (…) la jeunesse n'est pas le temps des arrangements, des compromis; le jeune homme exige l'absolu.
F. Mauriac, le Jeune Homme, p. 60.
Régional (Canada). Loc. Venir en arrangement : régler un différend à l'amiable. — ☑ Faire ses arrangements avant sa mort : établir son testament.
CONTR. Bouleversement, dérangement, désordre. — Brouille, contestation, dispute, procès.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arrangement — UK US /əˈreɪndʒmənt/ noun ► [C, usually plural] a plan or preparation for how something will happen: make an arrangement »There wasn t enough time for him to make alternative arrangements. arrangement (for sb) to do sth »Some people have very… …   Financial and business terms

  • Arrangement — Ar*range ment, n. [Cf. F. arrangement.] 1. The act of arranging or putting in an orderly condition; the state of being arranged or put in order; disposition in suitable form. [1913 Webster] 2. The manner or result of arranging; system of parts… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • arrangement — ARRANGEMENT. sub. m. Ordre, état de ce qui est arrangé. Arrangement de livres. Arrangement de vases, de porcelaines, de tableaux. Il y a du goût dans l arrangement de ces meubles. [b]f♛/b] Il se dit aussi De la disposition et de l ordre qu on… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • arrangement — I (ordering) noun adaption, arraying, collocation, compositio, composition, conformation, conlocatio, formation, method, regularity, schematism, symmetry, systematization, uniformity II (plan) noun conception, concoction, contrivance, course of… …   Law dictionary

  • arrangement — Arrangement. s. m. v. Ordre, estat de ce qui est arrangé. Arrangement de livres. arrangement de vases, de porcelaines. Il se dit aussi de la disposition & de l ordre qu on observe dans un discours en mettant chaque terme à la place qui luy… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • arrangement — [n1] an understanding adjustment, agreement, compact, compromise, deal, frame up*, game plan*, layout*, organization, package*, package deal*, plan, preparation, provision, schedule, settlement, setup, terms; concept 684 arrangement [n2]… …   New thesaurus

  • arrangement — (n.) 1727, from Fr. arrangement, from arranger arrange (see ARRANGE (Cf. arrange)) …   Etymology dictionary

  • Arrangement — (franz., spr. angsch māng), Anordnung, Einrichtung; Abfindung, Vergleich, gütliche Übereinkunft. Blumen A., Blumengewinde, Blumenkorb. – In der Musik heißt A. insbes. die Bearbeitung eines Tonstücks für andre Instrumente, als der Komponist es… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Arrangement — (frz., spr. angsch máng), Einrichtung, Anordnung; gütlicher Vergleich; Bearbeitung (s. Arrangieren). Arrangementsgeschäft, in Österreich s.v.w. Zeitgeschäft, im Gegensatz zu Kassageschäft …   Kleines Konversations-Lexikon

  • arrangement — may refer to a variety of formal or informal agreements concerning the conditions under which a bankrupt company may operate; often, it refers to an extension of time in which debt can be paid off. This was the term used under the old Chapter XI… …   Glossary of Bankruptcy


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.